Sclérose en plaques : les hommes moins à risque grâce à la testostérone

Des chercheurs ont identifié un mécanisme expliquant que les hommes soient moins touchés que les femmes par la sclérose en plaques (SEP) : chez la souris, la testostérone stimule la cytokine IL-33, qui protège de la SEP. Cette molécule offre donc une piste de traitement pour les femmes souffrant…

Illustration de Sclérose en plaques : les hommes moins à risque grâce à la testostérone

auteur : webmaster@futura-sciences.com (Futura-Sciences)

Thème Bleak d'après zutrinken © Nicolas Ogier 2018 - Mise à jour : 5 février 2018 à 00:05